Comprendre Le Jargon Des Accompagnatrices De Charme

Le vocabulaire des call girls à ses particularités, un langage propre à l'accompagnement de charme souvent accompagné d'acronymes et de termes techniques.

L'accompagnement de charme est une activité particulière qui possède son propre langage. évidemment, il est difficile de faire une rétrospective de l'ensemble des termes utilisés dans le milieu. Cependant, cet article va tenter de reprendre de manière méthodique et en tentant une classification du langage de l'escorting, aussi dénommé jargon call girl. On y abordera seulement les termes techniques et propres au vocabulaire des call-girls.

Ce dictionnaire de l'escorting est donc composé de nombreux acronymes que nous allons revisiter mais aussi de termes spécifiques à ce domaine.

Les acronymes célèbres utilisés régulièrement dans les annonces d'escortes

  • GFE : en anglais, cela désigne Girl Friend Experience avec une escort, il s'agit en fait de solliciter une escort girl pour passer du temps avec elle comme si c'était votre fiancée. Plus rarement, son pendant masculin est parfois utilisé pour les gentlemen accompagnateurs proposant des BFE (Boy Friend Experience). Preuve de ce succès, la série la plus connue traitant d'une accompagnatrice de charme s'appelle ainsi.
  • FK : Le sempiternelle French Kiss qui a plusieurs déclinaisons :

-Le DFK : Deep French Kiss signifiant le baiser avec la langue.

-Le LFK (Light French Kiss = le baiser français léger/soft) qui désigne le baiser n'utilisant que les lèvres.

  • COF : cum on Face, c'est-à-dire une éjaculation faciale, sur le visage.
  • COB : Cum on Breath, l'éjaculation sur le corps. Cela peut-être sur les seins généralement du fait que d'autres termes existent pour des éjaculations plus ciblées sur d'autres endroits du corps.
  • DT : le Dirty Talk, une pratique sexuelle qui implique des insultes pendant l'acte. Je vous conseille de lire cet article :Le dirty taliking : parler mal pour combler son partenaire. Cela vous permettra de comprendre les différentes variantes de l'exercice que beaucoup de personnes aiment mais dont peu la pratique de la même manière et avec la même intensité. En effet, c'est une pratique qui peut être intégrée durant un missionnaire comme durant une séance de Whipping (fouettage) et qu'il est donc difficile d'isoler en quelques lignes.
  • Extraball : Là encore, un terme essentiel qui permet à une call-girl de signifier qu'elle accepte d'avoir plusieurs rapports à la suite. On parle aussi de MSOG (multiple shot on goal), de MBR (multiple Belle ringing) ou encore de MP (multiples pops). Le terme Extraball restant largement dominant.
  • Incall : femme qui reçoit chez elle ou dans un appartement.
  • Outcall : femme qui accepte de se déplacer à l'hôtel ou chez un particulier.
  • In/Out : femme qui peut recevoir ou se déplacer.

Voilà pour les termes très souvent employé, abordons maintenant les pratiques mystérieuses que l'on peut rencontrer dans les annonces d'escort Paris en les classant en 4 phases. Phase de séduction, les préliminaires, la fellation puis la sodomie.

Acronymes classés par pratiques incontournables

    1ère partie : les acronymes utilisés avant de faire l'amour

  • Social time : cela montre que l'escort accepte de passer du temps avec son amant de faire l'amour. Cela permet de discuter, de faire connaissance et "d'humaniser la rencontre". Cela peut durer quelques minutes oo plusieurs heures, on évoquera alors le terme LT (Long Time) ou GFE.
  • GSH : Good Sense Of Humor. Terme qui désigne les femmes qui aiment rire et qui sont sensibles à l'humour. Il est parfois très important pour un homme de faire l'amour à une femme réceptive à son esprit farceur.

    2ème Partie : les préliminaires

De nombreux couples n'aiment pas les mêmes choses en matière de sexe et les préliminaires n'échappent à la règle. On identifie de nombreuses pratiques durant cette étape de la relation sexuelle. Faisons un tour de ces principales pratiques.

  • L'annulingus (léchage d'anus de son partenaire avec la langue) contient de nombreux termes pour se désigner lui-même :

- TS : Le Tossing Salad, que l'on peut traduire par "essorage de salade". Terme mettant en avant l'aspect hardcore de la pratique.

- AR : anal rimming (léchage d'anus) ou Rimjob : que l'on peut traduire par "tour du sphincter". En effet, le fait d'inclure le verbe "Rim" inclut une giration quelconque (to rim : border) et particulièrement "autour" littéralement...En anglais, Rimjob signifie "jante" (voir photo).

- Beso negro, c'est-à-dire "le bisou noir".

- TUMA : Tongue Under My Ass, que l'on interprètera par La langue sous mon cul.

- DATO (dinning at the O) : diner dans le trou ou dans le O, ni plus ni moins.

Cependant, les gentlemen parisiens préféreront le terme français feuille de rose" ou "fleur de rose, qui manifestera un peu plus d'élégance envers cette pratique délicieuse.

  • Le facesitting est parfois manifestée par SOMF (Sat On My Face : s'assoir sur mon visage) qui désigne plus clairement une relation domination/soumission.
  • PS : Private Show (danse) mais l'on parle plus facilement de strip-tease dans le milieu des punters.
  • Xoxo : Termes parfois utilisés et assez romantique qui désigne des baisers tendres et des caresses douces que l'escorte souhaite vous prodiguer dans son nid d'amour.
  • BS : le BodySlide, c'est-à-dire les corps qui se frottent pour faire augmenter l'excitation. Il est souvent exercé à l'aide d'huile.
  • FBSM : Full Body Sensual Massage. Très proche du Body Slide, il insiste sur le caractère massant de l'escort sur son amant.
  • FIV (finger in vagina) : le doitage, pratique qui peut d'ailleurs être appliquée hors préliminaire

Voilà pour les pratiques sexuelles relatives aux préliminaires. Bien sûr, il est difficile de les intégrer toutes dans cette 1ère partie par soucis de classification. D'autres pratiques sexuelles applicables aux préliminaires se trouveront certainement dans la suite de l'article.

    3ème partie : La fellation

La fellation est une pratique sexuelle très répandue et très appréciée des êtres humains, elle possède donc toute une écologie propre pour désigner différentes pratiques relatives au sexe buccal.

  • BJ : Le Blowjob en anglais, signifiant le fait de sucer un homme, de lui tailler une pipe. Un terme généraliste et quasi incontournable. En Espagne, il arrive de rencontrer le terme "el francès" et les Allemandes diront "el franzosich". Ce terme dispose également de nombreuses "extensions":
  • BBBJ : Le BareBack BlowJob, c'est-à-dire la fellation sans préservatif. On l'appelle également OWO (Oral Without Condom) ou en bon français la fellation naturelle. Certaines parle de "pipe F+" qui signife "el francès +" ou "franzosich+".
  • CBJ : le Covered Blowjob qui, à l'inverse du BBBJ, désigne l'utilisation prudente et raisonnable d'un préservatif, on parle également de OWC (oral with condom).
  • BBBJTC (Bareback BlowJob to completion) . Une extension qui définit le fait que la call girl accepte de sucer sans préservatif jusqu'à l'éjaculation. On peut aussi la nommer OWOTC (Oral without condom to completion). Aussi, on parle de F++ pour les mêmes raisons citées plus haut.
  • BBBJTCWS (Bareback BlowJob to Completion With Swallowing) : C'est exactement la même chose que le BBBJTC à la différence près que la call girl s'engage à avaler le sperme de son partenaire au terme de la fellation. On parle aussi de F+++...
  • BBBJTCWF (Bareback BlowJob to Completion with facial) : cette fois, l'escorte se déclare prête à recevoir le sperme de son partenaire sur son visage dans le cadre d'une éjaculation faciale. Parfois on peut rencontrer BBBJWF qui désigne la même chose. Cet acronyme est cependant perçu comme étant une mauvaise pratique de communication, car pouvant jeter un flou sur des punters qui se veulent toujours plus exigeants.

C'est très difficile de hiérarchiser le BBBJTCWS et le BBBJTCWF puisque les deux pratiques demandent des prédispositions particulières et peu de filles sont semblables sur le sujet.

  • BBBJTCIM (Bareback BlowJob to Completion & Cum in Mouth) : fellation nature avec éjaculation dans la bouche. Là encore, pas simple de dégager des schémas puisque certains courtisans préfèrent que la fille avale tandis que d'autres préfèrent qu'elle joue avec le sperme en bouche (cum swapping). D'où l'existence de ce terme spécifique.
  • BBJTCNQNS (Bareback BlowJob to Completion, No Quit, No Spit) : que l'on peut aussi appeler "la reine des pipes", puisque l'escort girl suce sans capote jusqu'à l'éjaculation. Elle ne sort jamais le pénis de sa bouche et avale tout directement. Une performance...
  • Le "Chatelain" ou "coup du dragon" : technique qui implique un BBJTCNQNS avec une pression continue exercée à une main sur la zone pariétale (arrière de la tête) de la femme tout en lui bouchant le nez au moment de l'éjaculation. Une pratique nouvelle qui nécessite une certaine complicité avec une escorte girl. La légende raconte que cette technique est à l'origine de nouvelles histoires d'amour entre une call girl et son courtisan.
  • DT : Deep Throat, que l'on nomme également irrumation ou gorge profonde où la femme accepte de se faire pénétrer la bouche de manière passive. Les va-et-vient étant imposés et rythmés par le punter.
  • BLS : Ball Licking and Sucking. Une escort BLS est une coquine qui aime lécher et gober les testicules durant une fellation.
  • Teabag : désigne le fait de venir "tremper" ses couilles dans la bouche ouverte d'une accompagnatrice de charme. Attention ! Ce terme est aussi parfois utilisé dans le BDSM dans le cadre d'un jeu de castration ou la dominatrice trempe les testicules dans l'eau chaude pour tuer les spermatozoïdes de son soumis et le rendre impuissant.

     4ème partie : la sodomie

Depuis des siècles, la sodomie pratique sexuelle qui vise à pénétrer l'anus de son ou de sa partenaire rencontre un succès retentissant dans la sexualité humaine. Là encore, une faune de pratiques bien précises se sont développées dans ce domaine.

  • Greek Welcome (Bienvenue aux Grecs): en hommage au berceau de la démocratie et de leur tradition pédéraste, une femme acceptant la sodomie peut donc utiliser ce terme.
  • A+ : terme le plus utilisé dans le jargon des call-girls avec A-Level (niveau A) ou A-Classe (classe A) qui montre bien à quel point le fait d'accepter la sodomie vous fera rentrer dans une autre dimension, en tant qu'escorte, en matière de popularité.
  • DPA : double pénétration anal. Pratique rarement assumée car elle implique soit un gang bang ou au minimum un trio MMF (Male-Male-Female).

Autres acronymes et classifications diverses

    Termes techniques et jargon désignant des positions sexuelles

  • Cowgirl & reverse cowgirl : La position cowgirl désigne en fait la position d'Andromaque ou l'escort girl chevauche un gentilhomme. Durant le reverse cowgirl, la femme est de dos. Il s'agit là d'une pratique fortement inspirée du porn où les actrices sont incitées à faire ceci pour optimiser l'angle de vue.
  • DS (DoggyStyle) : On parlera en bon français de levrette ou de prise par-derrière. La pratique a son acronyme car elle est très populaire du fait du caractère "animal " de la position.

    Le sexe virtuel, escort en webcam

Depuis quelques années voire quelques mois, le marché du webcamming est en pleine expansion. Ainsi, de nombreuses call girls utilisent de nouveaux termes pour signifier leur pratique de sexe virtuel.

  • POV : Point of View. La fille escorte se met en position de vous faire l'amour, la caméra est positionnée de telle sorte que vous avez l'impression d'être en action avec elle.
  • JOI : Jerk off instruction. Il s'agit d'instruction pour se branler à distance en suivant les conseils, les encouragements, parfois les obstacles ou les défis, de votre camgirl.

    Pratiques dites "crades", incluant des excréments

  • ATM (Ass to Mouth) ou The Spanish : désigne une pratique dite "crade" ou l'escort accepte de sucer le pénis à la sortie de son propre cul. Le triangle de l'amour : fellation - sodomie - fellation.
  • Caviar : souvent complété des options actives ou passives. Ainsi l'escorte girl accepte d'avaler ou de donner ses excréments à son courtisan. On appelle cela caviar du fait de la couleur noire de certaines espèces de caviars et en parallèle au terme champagne, décrit ci-dessous.
  • Champagne ou GS (Golden Shower) : on se trouve cette fois dans le domaine de l'urologie. La call girl accepte de recevoir du pipi ou d'en distribuer. On parle aussi de douche dorée et de pluie dorée.
  • Ondinisme : pratique qui désigne le fait de regarder uriner une escort.
  • Omorashi : Pratique proche du nursing avec l'urine en plus où la couche-culotte va jouer un rôle important.
  • Roman Shower : pratique sexuelle extrêmement rare qui désigne la transmission de vomi durant le rapport sexuel. La symbiose est alors totale.

    Acronymes désignant des types de femmes accompagnatrices

Il existe aussi des sigles pour désigner certains types de femmes bien précises :

  • SSBBW : Super Size Big Beautiful Woman, désignant davantage les femmes obèses.
  • MILF ou MBAB : "Mother I'd Like to Fuck" ou, en français "Mère Bonne À Baiser" désigne généralement une escort girl mature, aussi appelé cougar, qui se faire remarquer par ses tendances nymphomanes et son manque de considération pour son image sociale.

    Termes et acronymes utilisés dans l'univers du BDSM

L'univers du BDSM possède également ses propres codes pour que les soumis et leurs dominatrices puissent instaurer un canal de communication par trop exhibitionniste. Sans parcourir toutes les pratiques qui peuvent être très particulières, voici les termes qui peuvent vous être inconnu et qui sont assez partagés sur le web sado-maso:

  • BDSM : Bondage, Discipline, Sado-Masochisme. Cependant, les amateurs du genre préfèrent la traduction en 6 mots : Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadisme et Masochisme. Cette deuxième traduction est préférée car elle modère l'aspect sadique, qui n'existe pas en tant que tel dans les activités SM.
  • CEI : Cum Eating Instruction. La dominatrice escort force son soumis à avaler son propre sperme en utilisant moqueries et autres chantages vicieux.
  • DDP (double digit pénétration) : termes désignant les dominatrices dites "enculeuses" qui acceptent de mettre des doigts dans l'anus de son partenaire. On est entre le GSM (voir ci-dessous) et le fist-fucking.
  • GSM : G-Spot Massage (massage du Point G), désigne habituellement le massage prostatique. On parle aussi de "Digits"( femmes fouilleuses). Le GSM peut être aussi infligé à une soumise mais il semblerait que ce soit plus rare.
  • DWT (DamenWaschescheTrager) mais on parlera plutôt de CD (CrossDressing), un fétichiste transformiste ou sacher masochiste que l'on peut rapporter à la sissification, féminisation ou plus simplement travestissement.
  • RPG (Role Playing Game) : Jeux de rôle plutôt utilisé dans le cadre du scénario BDSM, mais qui peut également être mis à l'œuvre dans une sexualité plus classique, notamment s'il y a dresscode.
  • Fantasmeurs : Termes utilisés par les dominatrices pour désigner les velléitaires, c'est-à-dire les soumis excités par l'échange de mail mais qui ne passe pas à l'action. Dans le monde de la prostitution, on parle de "kangourou", des hommes qui tournent autour des prostitués dans la rue sans les consulter.
  • Les "labos" de dominas : Équivalent de "donjon" de l'urophilie, une domina qui a un laboratoire est généralement une maîtresse qui y organise des jeux de pisse.
  • FJ (le Foot Job) qui désigne le fait de branler le pénis de son courtisan à l'aide de ses pieds. On parle aussi parfois de Bootjob ("pénétration" entre 2 bottes) ou legjob (niquage de jambe). Ces activités sont habituellement des pratiques assorties d'humiliations verbales.
  • CFNM (Clothed Female, Naked Male): pratique inspirée du porn que de nombreuses dominatrices mettent en pratique face à une demande exponentielle. Il s'agit de s'habiller sexy et d'humilier des hommes nus en groupe.
  • CBT : Cock and Ball Torture. Plus axé sur la douleur que le ballbusting, on torture les couilles à l'aide des mains ou d'instruments spécifiques.

    Termes utilisés sur les forums d'escortes

  • Punter (client escort) : alors que l'on parle de fapeur pour le porn, on parle de punter pour les hommes sollicitant des escortes. Une communauté solidaire, orgueilleuse et active.
  • TOFTT (Take One For The Team) : termes employés lorsqu'un membre d'une communauté de punters se sacrifie pour "essayer" une escort girl.
  • EV : Expérience vécue. Lorsqu'un punter témoigne sur un forum et qu'il veut accréditer son témoignage, il rajoute le sigle EV qui désigne le fait que la situation qu'il décrit est vécue.

     Termes utilisés dans l'univers trans

     Termes propres à la prostitution

  • SG /SW : Street Girls/Street Walkers. Termes pour désigner péripatéticienne de rue, on ya joute souvent un sigle pour désigner l'origine ethnique (exemple : BSG : Black Street Walkers).
  • TCS : Two Call System (Système à deux appels) : votre premier appel est pour fixer l’heure, les modalités de trajet et de parking. Votre second appel est effectué à votre arrivée pour avoir l’adresse exacte ou le N° de la chambre. Une technique qui avait notamment la particularité d'être déployée par AmourRusse.net et typique des réseaux de proxénètes.

      Vocabulaire utilisé pour rechercher des pratiques ultra-nichées

  • 420 : Escort qui accepte que vous fumiez de la marijuana en sa compagnie durant votre rendez-vous coquin.
  • HME (HoneyMoon Experience) : Homme puceau qui veut vivre une lune de miel ou escort vierge qui accepte de se faire déflorer. Par extension, cela peut aussi désigner un jeu de rôles bien précis où l'on vit une lune de miel habillé en mari et femme.
  • Auntflo : Pratique sexuelle "sale" ou l'escort girl accepte de faire l'amour alors qu'elle a ses règles ou ses menstruations.
  • G-level : courtisane en mesure de se goder toute seule devant un homme.

Enfin de nombreuses paraphilies se communiquent par des termes un peu barbares ou par des acronymes :

  • Le bouboupisme (pincement des tétons) : pratique très courante du fait que le têtons soient une zone érogène.
  • L'infantilisme que l'on peut trouver sous la forme de "nursing", de AB (Adult Baby) ou encore DL (DiaperLovers).
  • WS : Water sport, aquaphilie. Jeux sexuels impliquant une axphysie controlée, dans une baignoire généralement.
  • Feeding : excitation pour la nourriture. Femme qui mange pendant qu'on la pénètre ou que l'on regarde manger en se masturbant. Pratique peu répandue dans l'escorting et que l'on croise surtout dans le webcamming.

     Autres termes et acronymes utiles de l'escorting

  • WF : Wild Fuck, c'est-à-dire une baise sauvage et violente où l'escorte est généralement soumise et "pilonnée".
  • HJ (handjob) Ou HR (hand release) : masturbation à la main, très courant dans les salons de massage ou l'on parle de "Happy End", c'est-à-dire finition à la main ou en bouche.
  • Dresscode : Votre accompagnatrice s'habille en infirmière, en pervenche, en secrétaire, selon vos désirs. Permet de mettre en place des scénarios.
  • FS : full service, soit le service complet qui désigne que votre nouvelle copine accepte tout. Si seulement elle savait...
  • Snowballing : sperme de bouche en bouche. Embrasser votre escorte alors qu'elle vient de ramasser une éjaculation faciale. Peut être pratiqué dans diverses situations, notamment après un creampie.
  • LF : Lady Friend : il s'agit d'une proposition de duo qui a tendance à disparaître sous sa forme acronymique, les filles préférant simplement mettre "duo possible".
  • AMP (Asian Massage Parlors) : salon de massage asiatique où des escortes sont généralement là pour vous branler et vous masser.
  • Pearles necklace : collier de perles, désigne une éjaculation sur le cou, afin de se distinguer des CIF et autres CIM.

  • Bluepills : escort girl qui fournit du viagra, plus explicitement qui accepte les vieux.

Voici donc le tour des termes propres à l'univers de l'escorting de charme. Il sera bien entendu actualisé si d'autres termes apparaissent dans le monde des punters souvent à l'origine de ces acronymes afin de ne pas dévoiler leurs pratiques licencieuses. En espérant vous avoir éclairé via ce glossaire de l'escorting.