Anulingus, aussi appelé plus joliment "feuille de rose" ou "fleur de rose"

Il existe une variante bien particulière de la pratique de l'anulingus: "le colibri"..

L'anulingus, pratique sexuelle n'étant pas spécialement la plus prodiguée au cours d'un rapport sexuel avec une escort. L'anulingus, aussi appelé plus joliment "feuille de rose" ou "fleur de rose", vise à faire ressentir à la personne qui le reçoit une excitation d'origine anale par l'intermédiaire d'une stimulation à l'aide de la bouche, des lèvres et de la langue de son partenaire.

Outre l'excitation de l'anus en lui-même, la zone du périnée est également sujette à connaître une forme bien particulière d'excitation en raison, encore une fois, d'une stimulation de celle-ci.
Il existe une variante bien particulière de la pratique de l'anulingus et cette dernière a pour appellation "le colibri". Dans ce cas ici présent, cette variante aime à placer exclusivement la langue au centre du sujet. En d'autres termes, lorsqu'il est réalisé un "colibri", il est question d'introduire sa langue le plus loin possible et ce, comme le veut ici le thème abordé, au sein même de l'anus de son partenaire. Il semble donc être d'une évidence la plus totale l'appellation donnée à cette variante de l'anulingus, même si bien entendu il est aussi souhaitable d'avoir en tête l'image d'un colibri et qui plus est celle d'un colibri récoltant le nectar d'une fleur depuis son si large bec.

Ainsi, il est tout à fait agréable de venir lécher l'anus de son escort girl ou de se faire ñécher soi-même. Selon les goûts et les tendances de l'instants.

L'anus, une zone particulière

Contrairement aux appareils reproducteurs de l'être humain, la zone anale, bien qu'également érogène, nécessite toutefois une bien plus grande "préparation" pour atteindre l'orgasme.. Il est donc préférable de la stimuler de manière chronique pour en éveiller tous ses sens. Il est aussi à savoir que chez les individus qui ont pour coutume la pratique de la sodomie, l'anulingus se veut être une excellente préparation en raison de la lubrification anale que peut apporter la salive. Aussi et pour simple information, il est tout à fait possible d'être amené à connaître l'orgasme au travers de la sodomie...
Afin de mieux définir les "rôles" des deux protagonistes de cette pratique sexuelle, lorsqu'il est question "d'anulingus passif", il est alors évoqué l'individu dont l'anus est stimulé. Il est ainsi et dans un second temps aisément compréhensible que lorsqu'il est utilisé le terme"d'anulingus actif", il s'agit donc de l'individu qui le réalise et qui amène son partenaire vers le plaisir..
Aussi et toujours à titre indicatif, il est ici fait savoir que la pratique de l'anulingus peut donner matière (sans mauvais jeu de mots bien évidemment) à occasionner certains risques pour la santé et c'est pourquoi quelques moyens de prévention peuvent être mis en pratique. 

Premièrement, il est possible d'utiliser une digue dentaire. Faite de latex, elle permet une protection identique à celle d'un préservatif et pour s'en procurer, il suffit généralement de se diriger vers un sex shop. Outre cela, la digue dentaire est d'ailleurs également préconisée lorsqu'est pratiqué le cunnilingus.
Deuxièmement, le fait de réaliser un lavement anal permet aussi de réduire les risques en tous genres. Toutefois, ce dernier ne doit pas être confondu avec la pratique de la clystérophilie.. 

Appelé également klysmaphilie, une paraphilie plus ou moins présente dans l'univers du SM BDSM. A bon entendeur...