Les préliminaires, une étape quasiment inéluctable dans la pratique d'un rapport sexuel

Les préliminaires peuvent également être considérés comme une fin en soi..

Les préliminaires sont de nos jours une étape quasiment inéluctable dans la pratique d'un rapport sexuel. Prélude à la pénétration, ils sont très fréquemment négligés par les garçons mais pourtant très appréciés par les filles. Effectivement, il semblerait que la gent féminine ait une plus grande attirance et sensibilité que la gent masculine en ce qui concerne l'engouement et l'accointance pour ces derniers. Alors l'erreur est peut-être de bien trop souvent lier les préliminaires à un rendez-vous romantique ou à la pièce d'opéra plutôt que d'offrir et de prendre du plaisir dans la pratique de baisers, de caresses et autres échanges aussi bien langoureux que voluptueux précédant la pénétration. De plus, il n'est pas réellement si compliqué de comprendre qu'il existe aussi beaucoup de situations excitantes insolites, enivrantes, exaltantes, stimulantes voire alléchantes qui peuvent provoquer une appétence pour les choses plus sérieuses..

Les préliminaires sont donc extrêmement divers et variés et ils peuvent entre autres être les suivants: les mots doux, les petites chatouilles, les baisers langoureux, les caresses osées, les palpations érotiques, la fellation, le cunnilingus, l'anulingus ou encore le strip-tease, idéal au passage pour ambiancer, émoustiller, exciter et electriser le partenaire en recherche ou en manque d'inspiration érotique. Pour une femme, la durée optimale d'une "phase préliminaire" est d'environ douze minutes, même si cela peut varier selon ses envies et ses besoins du moment. En effet certaines femmes s'avèrent être bien plus coquine que d'autres, pour ne pas dire un peu plus argotiquement "chaudasses". Concernant les hommes, ces derniers semblent plutôt apprécier le côté passif que le côté actif des préliminaires. En d'autres termes, ils préfèrent bien souvent apprécier une bonne fellation plutôt que de réaliser un bon cunnilingus. Aussi, cette "étape" du rapport sexuel peut également être très utile pour désamorcer des dysfonctionnements dits mécaniques, et plus spécifiquement ceux que l'homme peut être amené à rencontrer au cours d'un ébat sexuel. Que ce soient des problèmes d’érection, d'éjaculation ou autres, les préliminaires peuvent être la solution la plus adéquate en vue d'apprivoiser une confiance parfois manquante, bancale ou même inexistante, sans oublier qu'ils ont aussi la "faculté" de pouvoir retarder le drame tout comme la gêne qui pourraient éventuellement s'en suivres. Les préliminaires peuvent également être considérés comme une fin en soi. En effet, il n'est pas rare de constater que de nombreux orgasmes se déclenchent à ce moment précis, et plus particulièrement lorsque ceux-ci ont été "administrés".

Que ce soit une extase clitoridienne au moyen de délicats coups de langue ou une jouissance vécue à la suite d'une agréable fellation avec gorge profonde, les idées ne manquent bien évidemment pas pour toucher au but. Dans le monde du sexe imagé, le scénario est généralement formaté, c'est-à-dire qu'il est de bon ton de commencer par des baisers et des caresses avant de n'en venir à une gourmande fellation (ou à un gourmand cunnilingus) qui précède une douce ou dure pénétration.. Pourtant, ce type de "scénario préfabriqué" ne permet pas toujours d'atteindre l'effet final escompté (en un mot, l'orgasme) ou encore et plus simplement d'éprouver du désir pour une opulente lubrification de la femme..

Les préliminaires permettent donc de manière générale d'amortir cette crainte féminine de la pénétration et ce, qu'il s'agisse d'une pénétration vaginale et/ou d'une pénétration anale. En ce sens, c'est un moment d'échange et de sagacité et non une étape obligatoire comme ils sont si généralement présentés dans la plupart des sites pornographiques, les plus "chics" comme les plus "hards". Il peut également être regretté le manque de "matériel" qui aurait, force est de constater, toute sa place à pouvoir accompagner ces pratiques tant sensuelles que sexuelles. Profiter d'une huile de massage comestible ou aphrodisiaque peut permettre de stimuler l'excitation de son ou de sa partenaire.. Mais encore faudrait-il y penser ! Les sous-vêtements sucrés pourraient être aussi les bienvenus puisqu'ils disposent de la faculté de pouvoir étendre la palette des sens stimulés, tout comme d'ailleurs l'armada de sextoys cachée sous le matelas qui pourrait pareillement donner matière à penser et donc à être utilisée à ce moment-là.

Pour conclure, une lumière diaphane et des bougies parfumées aux senteurs de l'amour sont, qui plus est, d'autres options qui peuvent apporter leur touche de béatitude. Le temps des préliminaires est aussi et surtout un "moment cérébral" puisqu'il s'agit avant tout de l'occasion idéale pour déterminer le désir de l'autre, ses attentes, ses envies et sa forme du jour. C'est ainsi que le manque de communication dans certaines relations peut être des plus regrettables, les onomatopées étant plus animales qu'humaines et de fait transcendantales tel un conciliabule.