L'Obsédé Sexuel

Terme galvaudé, l'obsession sexuelle est souvent assimilée à la zoophilie ou la pédophilie et autres pratiques qui vont du bizarre à l'inacceptable. Or, l'obsédé sexuel est simplement atteint d'une perversion sexuelle anormale vis-à-vis de ses congénères, beaucoup d'entre nous sommes obsédé sexuel, c'est-à-dire obsédé par le sexe, c'est-à-dire que nous avons besoin de répéter une action car elle nous fait du bien et cela à des intervalles réguliers...

L'Addiction Sexuelle : La Drogue Du Gentleman

L'humain a besoin de faire l'amour pour se reproduire et de donner à manger à une femme pour obtenir ses faveurs, il a donc contracté une addiction sexuelle au fil des millénaires jusqu'à devenir ce prédateur obsédé par le cul et la bouffe.

L'homme de cromagnon un obsédé de la bouffe et du cul

Voilà le prologue nécessaire à la compréhension de cet article sur l'obsession sexuelle ainsi que ses différentes déclinaisons.

Cette monomanie est cependant une forme de drogue mieux tolérée par la société car elle est "prise" par tout le monde, sauf les puceaux qui devront se tourner vers les escort girls pour briser le mektoub...


Historiquement, le sexe était considéré comme une véritable drogue et comme une perversité obsessionnelle, notamment par Freud qui a pointé les mécanismes de jouissance et leur racine durant les fantasmes sexuels or phase de procréation, désintéressé quant au but. Une tendance accentuée par les religions et le puritanisme rencontré en Occident qui laisse aujourd'hui place au libertarisme, au droit de jouir sans entrave, de laisser libre fil à son imagination dans le cadre d'un consentement mutuel.

Une femme sur son sofa en tenue légère semble avoir pris sa dose de sexe

C'est pour cela que les obsédés sexuels sont rarement pris en compte dans le domaine de la nosographie psychiatrique, leur tendance et leur appétence pour la baise font rire sans pour autant y voir des désordres psychologiques. On parle de drogues "sans produits" sauf si l'on considère son partenaire comme un produit comme le prétend le sadisme du divin marquis. Il est donc important de scinder les différents obsédés sexuels en plusieurs catégories.

Les Différentes Obsessions Sexuelles

Le Porn : Ce Monstre Invisible

Avec l'accès gratuit aux tubes pornographiques, les obsédés sexuels ont trouvé une bonne source de documents vidéos pouvant les transcender. La vision d'image à caractère pornographique tôt durant l'adolescence peut créer la plupart du temps un choc traumatique et jouissif, ces scènes de sexe ouvertement filmées et promus par des adultes hédonistes peuvent perturber le jeune adulte. 


La consommation de porno risque alors de devenir addictive et la masturbation risque de se faire à n'importe quel endroit. Cela peut également provoquer des problèmes de couples quand l'obsession sexuelle est irrépressible. Il est finalement plus prudent de solliciter directement une ancienne actrice porno reconvertie dans l'accompagnement de charme.

Dessin qui montre une actrice pronographique faisant une fellation profonde à un homme accroc au sexe

"Lors de nos rapports sexuels, ma compagne était toujours masquée par ces images qui me hantaient, m’obsédaient.", Paul, 24 ans.

En 1989, Ted Bundy, le plus grand serial killer de l'histoire des Etats Unis raconte, la veille de son exécution, son obsession sexuel pour le porn qui l'aurait poussé à "sauter la clôture". Il affirme que tous les tueurs en série ont construit leur personnalité perverse avec pour genèse la vision et l'obsession pour des images à caractère pornographique, qui n'ont pars leur pareil pour provoquer des pics de dopamine sur demande. Une obsession sexuelle qui peut alors dériver sur les rivages les plus lointains de la raison humaine...

Depuis quelques années, le porno perd quelques parts de marché du fait de l'arrivée de la webcam et la possibilité d'avoir une relation directe et distante avec une escorte girl concentrée sur vous. Un endroit génial pour laisser libre court à son imagination et à ses mauvaises tendances...

Hypersexualité, l'Homo Sexus Entre Dans Paris..

La satyriasis pour les hommes et la nymphomanie pour les femmes sont les deux terminaisons cliniques de ce que l'on nomme hypersexualité. Cette obsession sexuelle traduit généralement une forte carence affective et doit également être traitée par une prise en charge psychologique. Dans le cas du libertinage, on ne parle pas d'hypersexualité mais de sexualité récréative et épicurienne, c'est-à-dire que le libertin jouit tandis que l'hypersexuel ne fait que s'apaiser, son recul sur la chose est très réduit, il n'est plus seul maître des ses éjaculations.

Il arrive que certains hommes ne puissent plus s'empêcher d'appeler leur escorte favorite car la tension et les tentations sont trop grandes pour être canalisées correctement à travers la poterie ou la course à pied. Ils se transforment alors en véritables obsédés sexuels, surtout durant la recherche sur les sites d'escortes, où leurs petits doigts tremblants font naviguer la souris entre la catégories escort salope et celle des beurettes de cités. Des actes inavouables en société qui ne font qu'accroître le plaisir du sujet qui jouit du sentiment de transgression à pouvoir voir et appeler ces petites coquines du 9-3 en recherche de relations chaudes et d'accompagnement GFE en compagnie de sugar daddy courtois...

La Drague Compulsive

Une autre forme d'obsession sexuelle est celle de la drague, celle de voir le visage défait et outré d'une jeune fille dans un espace ouvert au public. Un sadisme misogyne qui présente un problème de société brûlant actuellement avec le mouvement me too.

Dans des cas les plus extrêmes, les paroles et sifflements peuvent laisser places à des effleurements ou à des attouchements difficilement identifiables depuis l'extérieur dans leur aspect volontaire. C'est le cas du frotteurisme ou de différentes formes de voyeurisme. Une drague "active" qui ne semble pas porter ses fruits auprès des demoiselles interrogées, il n'y reste que l'audace...

Les 4 étapes De La Dépendance À l'Obsession Sexuelle :

L'obsédé sexuel va généralement s'enfermer dans une addiction comportementale comprenant 4 phases. Ces 4 phases auront des traits distincts selon l'obsession sexuelle contractée par l'individu :

  • La phase d'obsession : L'obsédé sexuel n'arrive plus à penser à autre chose qu'à son obsession. Le fétichiste du pied va vouloir sucer une botte à talons et cette tentation ne s'apaisera pas tant qu'il n'aura pas assouvi son fantasme. Le punter, obsédé par les escortes, va penser à toutes ces beautés, s'offrir la possibilité du choix, se projeter dans une nouvelle relation torride. Les obsédés sexuels peuvent également dépendre du porn, ils vont augmenter les doses jusqu'à tomber dans un trap inévitable. Ils ne peuvent résister à rejouer cette boucle.
  • Phase de ritualisation : Juste avant l'acte sexuel proprement dit, l'obsédé sexuel va rentrer dans une phase de ritualisation afin de mettre les conditions de l'appréciabilité de sa perversion à son meilleur niveau. Il va par exemple offrir un verre de champagne et proposer un 420 à une jeune teenager call girl. Il profitera alors des yeux roulants de cette jeune femme fraîche, sensible à l'ivresse et manifestant avec une sensualité quasiment vulgaire tout l'éclat de ses charmes. Il regardera de manière un peu plus appuyé les doigts, les cheveux, les chevilles et tous les apparats qu'aurait l'idée de séduire une teenagers fraîchement majeures, s'offrant ainsi une deuxième jeunesse.
  • Phase compulsive : C'est à ce moment-là que l'obsédé sexuel peut être dangereux voire violent s'il n'a pas posé les bases du consentement mutuel avant la rencontre. Propulsé par une phase de ritualisation réussie et après plusieurs jours d'appréhension, il est extrêmement compliqué pour l'obsédé sexuel de devoir s'astreindre au moment de la jouissance. Le chien est sur son nonoss... C'est à ce moment que l'obsédé atteint le stade "high" du "shoot" sexuel, provoquant une prise de recul sur sa vie en général et ses soucis du quotidien. Un état proche de celui provoqué par des drogues dures qui provoque un apaisement cultivant son obsession sexuelle.
  • Phase de désespoir : Post-coïtum, animal triste. Le sopalin est maintenant plein de sperme, la jeune escorte exotique pleure sur le lit, la call girl ts vient d'encaisser, le gode est bloqué dans le rectum, la dominatrice a quitter la pièce. Toutes ces situations différentes symbolisent la tristesse, l'abattement et le recul sur son obsession sexuelle que prend l'obsédé une fois le coït dépassé. Il aura le choix de réinvestir malgré lui cette énergie dans une nouvelle quête ou bien revenir dans cette répétition mortifère et capricieuse pouvant provoquer des drames sentimentaux voire humains.

Se Sortir De Son Obsession Sexuelle

Il est tout à fait possible de se faire aider pour sortir de son addiction sexuelle. Etant une compulsion addictive ayant pour appui le système de récompense du cerveau, on peut supposer que l'obsédé sexuel connaît des troubles profonds nécessitant une prise de recul sur ses traumatismes. En effet, les perversions sexuels de l'obsédé sont généralement orientées selon son histoire personnelle, une obsession à vouloir "rejouer le match" comme dans le cas du fétichisme. L'obsédé sexuel peut tout d'abord essayer de passer le test de Carnes pour comprendre son degré d'accoutumance, ensuite il devra certainement se tourner vers des thérapies longues, le sevrage ne faisant que déplacer le problème où, pire, le contenir dans un réseaux d'idées pas très louables voire intrépides.

Un homme est surpris par sa femme en train de regarder du porno sur son ordinateur

En effet, en abordant l'obsédé sexuel, on évoque indirectement le concept de perversion sexuelle, puisque la répétition de l'acte vient signaler une imputrescible jouissance au moment de l'acte sexuel. C'est dans cette jouissance que le sujet apporte un équilibre vis-à-vis d'autres forces psychiques déjà présentes et actives dans le cerveau : traumatisme, conduites à risques, fantasmes sexuels déniés, escorte aux seins énormes, etc...
IL est donc essentiel pour l'obsédé sexuel de se reposer les questions sur son obsession pour que celle-ci ne vienne pas gâcher sa vie libertine ou sa vie de couple. Il semblerait que deux plans culs libertins par jour soit un bon ratio pour éviter de tomber dans la phase compulsionnelle de la baise, la très crainte satyriasis...


Votez Pour Cet Article !