Le SM ou l'art de se faire du mal pour se faire du bien.

Le sadomasochisme est-il une pratique sexuelle ? Le SM est-il un dérangement mental ? Une paraphilie ? Le BDSM un jeu tordu entre un soumis et une dominatrice ?

Le BDSM, un univers très spécial, loin des clichés cuirs/latex.

Aujourd'hui, le sadomasochisme est reconnu comme être une pratique sexuelle hors norme. Violente certes, mais une pratique qui existe et qui fut très à la mode dans les années 80. Cependant, une question nous vient à l'esprit :

Comment les acteurs et amateurs de SM peuvent ils prendre autant de plaisir dans la violence ? Une Maîtresse Dominatrice Paris n'hésite pas à distribuer ses sévices physiques ou cérébraux à ses soumis.

Des gens très sérieux se sont posés la question, comme l'Association Américaine de Psychiatrie. Ils en tirent la conclusion suivante : les pratiques sexuelles perverses semblent démontrer une meilleure santé mentale chez les adeptes du SM BDSM.

Pour les candides, BDSM signifie "Bondage et Discipline, Sadisme et Masochisme."

Le cercle des amis du SM BDSM comptent parmi leur rang d'autres pratiques extravagantes comme le fétichisme, les amoureux du latex, etc.

Selon la bible du psychiatre, le BDSM n'est pas un trouble, mais une fixation sexuelle occasionnelle. Le mot exact est Paraphilie :  mot qui désigne les pratiques sexuelles qui sortent de la norme.

Le rapport dominant/dominé dans le SM

Il y a un réel échange entre le soumis et le dominant et un profond respect de l'un et de l'autre. C'est d'ailleurs le soumis qui dicte la règle, même si le fouet ou autre accessoire de jeu de rôle est dans la main de sa dominatrice. Un jeu pervers s'installe entre la Maitresse Dominatrice Paris et son esclave. Les relations SM BDSM sont un choix libre et non imposé de façon individuelle.

Les amateurs de BDSM SM ont la chance de varier les plaisirs érotiques et ainsi assouvir bon nombre de leurs fantasmes.

Les maitresses de domination sont les protagonistes de ces jeux de rôle élaborés. Une dominatrice pratique en général sa discipline dans un donjon. C'est le lieu par excellence pour ne pas dire l'endroit sacré de la discipline SM BDSM. L'ambiance semble glauque, chaotique, de nombreux accessoires sont à la disposition de la Maitresse dominatrice des lieux.

On se croirait revenu dans un monde médiéval coté obscur. En effet, les donjons sont équipés de geôles, de cages, de fers, de fouets, de masques de cuir, de structures froides comme les enclumes...

Et au centre du terrain de jeux : le soumis et sa dominatrice !