Le préservatif est plus exactement enfilé sur un pénis en érection

Le préservatif est très généralement fabriqué à partir d'une matière bien spécifique, le latex ! A bon entendeur.. Ou entendeuse...

Pouvant se voir être défini comme un "étui" qui protège des nombreuses maladies en tous genres, et tout particulièrement les maladies dites sexuellement transmissibles, un préservatif est très généralement fabriqué à partir d'une matière bien spécifique, le latex. "Très généralement" sont ici les deux termes employés car il peut également être fabriqué en polyuréthane. Le préservatif est donc utilisé, et plus exactement enfilé sur un pénis en érection, lors d'un rapport sexuel et ce, tant dans un but de prévention des maladies que dans un but contraceptif. Effectivement, si l'utilisation d'un préservatif permet de limiter au maximum la transmission d'une maladie, celui-ci dispose aussi de la "qualité" de faire en sorte d'éviter toute grossesse qui ne serait point souhaitée à la suite d'un rapport sexuel. En ce sens, il s'avère donc être le seul et unique moyen de contraception qui dispose à la fois, aussi et surtout de la "vertu" de pouvoir protéger contre les maladies sexuellement transmissibles. Qui plus est et bien qu'il soit beaucoup plus rarement utilisé, peut-être du fait qu'il soit moins connu en raison de son apparition plutôt tardive en comparaison avec son homologue masculin, il est aussi possible d'utiliser un préservatif dit féminin, ce dernier s'introduisant bien évidemment dans le vagin de la femme. Au passage, il est d'ailleurs, tout comme le préservatif masculin, une réelle solution tant préventive que contraceptive. De nouveau pour simple information, le préservatif masculin, bien plus "ancien" en terme d'apparition comme évoqué ci-dessus, dispose de plusieurs appellations et elles sont les suivantes: condom, capote, capote anglaise. Certaines personnes ont aussi un vocabulaire bien spécifique à son égard, pour ne pas dire argotique, comme par exemple au travers de termes plus ou moins paillards tels que "bâche" ou "dessus-de-plat".. Pour un peu d'histoire, les premiers préservatifs se sont vus naître trois millénaires avant Jésus-Christ et ils sont l'oeuvre des égyptiens. Ces derniers se servaient des moyens du bord de l'époque, autrement dit des boyaux de moutons ou encore des vessies de porc. Nombreuses sont ensuite les diverses "histoires" qui proposent d'attribuer un nom à l'inventeur en personne du préservatif masculin..

A présent et suite à "l'évolution" dont le préservatif masculin a été l'objet au fil du temps, il va être présenté certaines caractéristiques propres à celui-ci.

Tout d'abord, il existe des préservatifs de toutes sortes, c'est-à-dire des préservatifs de tailles différentes, de textures différentes ou encore de parfums différents. Aussi, la lubrification des préservatifs peut être amenée à varier.. En ce qui se réfère aux différentes tailles, celles-ci sont bien évidemment disponibles dans le but d'offrir une utilisation optimale, tous les hommes n'ayant bien entendu pas la même taille de pénis et par conséquent n'ayant pas les mêmes "besoins" à ce sujet. Concernant les textures, celles-ci se révèlent être extrêmement variées puisque sur ce marché, il est par exemple possible de se procurer des préservatifs dits lisses, perlés ou nervurés et ce, en supplément d'épaisseurs différentes. Le préservatif le plus fin sur le marché actuel est d'une épaisseur de quinze micromètres, rendant ainsi beaucoup plus attrayant le port de celui-ci en raison des sensations bien plus naturelles ressenties lors de la pénétration. Comme évoqué ci-dessus, il existe également des préservatifs parfumés et ceux-ci ont connu un réel succès dès leur arrivée sur le marché. Une quantité quasiment infinie de goûts existe, tout comme également une quantité presque infinie de couleurs.. Cela a bien entendu été créé dans le but de donner un caractère plus ludique lors de leur utilisation, comme par exemple le fait qu'un préservatif puisse être phosphorescent.. De plus, une personne appréciant le goût de la fraise devrait trouver certainement encore bien plus de plaisir au moment de la pratique d'une fellation, ou un plaisir différent tout du moins.. Toujours comme mentionné précédemment, la lubrification peut être différente d'un préservatif à l'autre. Certains se voient donc être peu lubrifiés quand d'autres le sont beaucoup plus. En ce sens, un préservatif mieux lubrifié amène à une "augmentation" de la sensation de confort lors de la pratique d'un rapport sexuel, sans oublier bien évidemment une réduction plus qu'importante quant au fait que le préservatif puisse se rompre lors dudit rapport. Aussi, en cas d'utilisation de gels lubrifiants, il est à savoir qu'il est conseillé de bien veiller à la compatibilité que ces derniers peuvent avoir avec le préservatif utilisé et ce, afin d'éviter l'effet inverse recherché par la lubrification elle-même.

Pour conclure sur les diverses caractéristiques relatives aux préservatifs, il est également ici fait savoir que tout homme ou toute femme allergique au latex dispose d'un autre solution et elle est la suivante:
le préservatif en polyuréthane
Il est tout de même nécessaire de prendre ses précautions avant l'utilisation d'un préservatif fabriqué à partir de cette matière puisque tous les préservatifs en polyuréthane ne se voient pas être totalement déprotéinés de la matière de référence utilisée pour leur fabrication, c'est-à-dire le latex lui-même. Enfin, pour ceux qui ne souhaitent prendre aucun risque, il reste toujours le fist-fucking.

A bon entendeur.. Ou entendeuse...