L'Érotisme Est Un Sujet Bien Particulier Parfois Totalement Incompris

Diffère de la Sexualité Fonctionnelle Reproductrice Qui Met en Avant l'Être en Question & Non Son Corps.

L'érotisme est un sujet bien particulier et parfois totalement incompris, mal perçu au sens propre du terme. Il s'agit d'une forme de dissimulation, contrairement à la pornographie qui assouvit la pulsion scopique, l'exhibition sèche et sans saveur. C'est un jeu sur l'équivoque, sur ce que l'on veut montrer ou pas, c'est une histoire de suggestion. C'est pour cela que les sous-vêtements ont un fort pouvoir érotique, le latex n'en parlons pas, le cuir n'en parlons plus

Séduction & Suggestion

L'érotisme diffère de la sexualité fonctionnelle reproductrice car elle met en avant l'être en question et non son corps. Cela ne veut pas dire que seule la pornographie est transgressive car le porte-jarretelles invite aussi à aller voir ce qui s'y passe en coulisses... Comme le signe interdisant un film pour les moins de dix-huit ans, il est réellement aguicheur mais pas exhibitionniste. Contrairement à la sexualité bestiale et aveugle que l'on peut définir comme "mécanique", la sensualité est une invention humaine qui permet de jouir par le cerveau et de vous offrir la quintessence de l’excitation entre deux êtres. C'est ainsi qu'une situation de représentation où l'on joue avec les signifiants pour symboliser l'ardeur, gardant le corps comme "outil", semble être plus ébranlant. C'est un délassement, on ne montre pas tout mais l'on met des mots sur nos sentiments, sur nos gestes et sur nos désirs. Bien loin de la censure du langage et des cris primitifs établis pendant l'acte, la sensualité érotique exacerbe le plaisir et c'est ainsi qu'il est même tout à fait possible de parler de "volupté". Comme vous l'avez très certainement appris, l'image épuise le désir et, a contrario, le langage le fait fonctionner.

Le Sexe Est Une Image, l'Érotisme Une Représentation

Nous pouvons comparer la littérature et le cinéma de la même manière puisque l'un développe l'imaginaire pendant que l'autre le détermine. La dimension mentale devient alors centrale aux dépens des simples organes. C'est quand même plus savoureux non...

  • Qu'en pensez-vous ? 
  • Est-ce pour ces raisons que les sexes sont cachés depuis une certaine époque ? 
  • Que l'on y grave des feuilles de vigne pour signifier la transgression ? 

Pour ne pas montrer une réalité trop brute et, qui plus est, sans saveur... L'érotisme peut prendre différentes formes. À mon sens, une femme avec du vernis sur les mains et une gestuelle fluide est un élixir auquel il serait beau d'y ajouter une cigarette. La fumée sort alors de ses magnifiques lèvres entretenues, prônant son infraction, où je pourrais y déposer mon liquide de vie quelques minutes plus tard. 

Contrairement aux idées reçues, la pornographie ne se moque pas plus de la morale que l'érotisme. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que ce dernier n'a pas de limite. En effet, il n'y a pas d'idées dans un orifice mais simplement des zones érogènes, des leurres corporels.

Le sexe est une image, l'érotisme une représentation.

Vous pouvez donc profiter avec "l'autre" comme vous l'entendez et sans vous laisser pour autant absorber par un produit, par une image symbolisant les fantasmes d'une autre personne. Le mimétisme est utile parfois, mortifère souvent.