Rive gauche : call girls intellectuelles et artistes accompagnatrices du sud de Paris

Dans l'univers des escortes girls également, la rivalité rive-droite et rive-gauche bat son plein pour savoir où se trouvent les plus belles libertines de la Ville Lumière.

Escort girl rive gauche : anatomie du terrain de drague

La rive gauche comprend environ un tiers de l'ensemble du territoire de Paris. Située au Sud de la capitale, elle comprend 6 arrondissements qui font partie des plus chics de la Ville. Une réputation qui prend source au début su siècle, entre le french cancan hédoniste de la rive droite d'un côté, les artistes torturés de la rive gauche de l'autre.

Un repaire des bourgeois bohèmes

Influencée par les jeunes bourgeois fréquentant le Café de Flore, jamais avare d'effort pour quitter leurs raisonnements intellectuels et rejoindre Cabanel sur des tournages X (CQFD), la rive gauche a imprimé sa patte sur l'escorting de luxe. Déjà à l'époque, Picasso et Modigliani avait cette réputation de coureur de jupons et ils avaient choisi la rive gauche.

Escort girl intellectuelle et cultivée dans un lieu particulier

Les parcs, ces supports romantiques

La rive gauche est traditionnellement la rive des escortes s'attachant davantage à l'univers de la rencontre, au "social time". Il est toujours d'un bon ton d'apprendre à connaître la call-girl rive gauche en lui proposant une promenade au Jardin du Luxembourg, lieu public de drague et de glamour. De nombreuses libertines s'arrêtent au Luxembourg pour lire des livres en attendant de se faire accoster par un gentleman.

À contrario, le Champ de Mars est moins mystérieux donc moins propice à la drague. C'est un endroit où l'on se retrouve plutôt pour une sieste crapuleuse au champ-de-Mars où le côté exhibitionniste est de mise, tou cela au pied de la Tour Eiffel. D'autres parcs comme celui de Montsouris où du Jardin-des-Plantes sont propices à des rencontres libertines de qualité sur la rive gauche.

La Tour Eiffel, cette preuve de majestuosité

Toutes les calls-girls de la rive gauche sont unanimes : si la tour Eiffel est dans le Faubourg-Saint-Germain, c'est un choix personnel et intime de la "Dame de Fer". Elle a cette élégance innée à rester sur la rive gauche pour arroser de toute sa classe le Trocadéro.

Des grandes universités étudiantes

La rive gauche, c'est aussi de grande université de prestige et donc une foule de jeunes escorts étudiantes intelligentes ayant de la discussion et des espérances fortes. De nombreux courtisans s'accordent à dire que l'escort de gauche et étudiante à Science-po à encore cette "flamme" naïve de pouvoir changer le monde de la pauvreté en alternant engagement socialiste rue Solférino et Mojito au Café de Flore.

Julien Lintanff, libertin de la rive gauche :

"contrairement aux jeunes libertines du reste de Paris, l'escort de la rive gauche à cette propension incroyablement absurde mais terriblement bandante de vouloir sauver le monde par des engagements religieux ou politiques tout en se laissant absorber par cette compétition urbaine et individualiste. C'est une femme libre et caractérielle qui finit par jouer la soumise dans le premier club libertin venu avec une vulgarité déraisonnable. Son éducation bourgeoise la rend beaucoup plus imprévisible sexuellement, c'est ce qui me rend addict aux escortes de la rive gauche."

D'ailleurs, cette présence estudiantine est le cœur de Paris : le campus Jussieu, la Sorbonne et l'université Paris Descartes cadrent le secteur du quartier Latin et de Saint-Michel censé représenter l'art et la créativité Française.

6 arrondissements distincts forment la rive gauche

La rive gauche comprend 6 arrondissements relativement aisés et bien peuplés en accompagnatrices de charmes.

  • Le 75005, l'avenir de la rive gauche

Dans le Vème arrondissement de Paris, c'est la jeunesse étudiante du lycée Henry IV qui offre un vent de fraîcheur à l'escorting. Vivre des aventures amoureuses avec des jeunes filles de 18-19 ans qui s'ouvrent à vous dans un élan philanthropique donne toujours ce petit sentiment de vivre quelque chose d'unique. Quand elles ne sont pas à l'université de Pierre et Marie Curie, elles signent des pétitions pour l'agrandissement de la Mosquée de Paris et pour la hausse des subventions de l'institut du monde Arabe. C'est un véritable bonheur pour les libertins connaisseurs de se voir entourés de jeunes créatures si féminines et pleines d'empathie, toujours prêtes à offrir leurs croupes sur la première barricade venue, sans pour autant renoncer à leur héritage familial. Une caricature si net qui rendrait sensible n'importe qui.

  • Le 75006, le cœur culturel de la rive gauche

Si l'on se penche plus attentivement sur les escort girl du VIème arrondissement de Paris, on remarque rapidement que l'on a affaire à une génération plus mature que les étudiantes du 5ème. C'est le cœur de Saint-Germain-des-Prés et de nombreuses églises montrent à quel point ce secteur est à cheval entre la call-girl bohème de gauche et la religieuse bien nymphomane de droite qui se confesse de plus en plus souvent au fur et à mesure que ses aventures sexuelles défilent. D'ailleurs, tout se beau monde se rencontre dans les allées du Jardin du Luxembourg en allant faire semblant de lire des livres intelligents.

  • Le 75007, place libertine et touristique

Comme de nombreuses places libertines de la rive gauche, le VIIe arrondissement est un endroit qui permet de trouver de belles call-girls cultivées et élégantes ayant reçues une pédagogie sophistiquée. Articulé autour des Invalides, le 7ème ardt comprend le musée d'Orsay mais aussi des établissements politiques comme l'Hôtel Matignon, l'assemblée nationale ou encore le quai d'Orsay. Il n'est donc pas étonnant de retrouver de nombreuses escort girl à Paris 7 lorsque l'on connait l'appétence des politiques et des hommes de pouvoir pour les femmes libertines bien chaudes et coquines. Il semblerait que cela soit dû au fait que le pouvoir provoque une augmentation de la sécrétion de testostérone qui provoquerait lui-même une envie irrépressible de se faire masser par une femme.

  • Le 75015, la rive gauche des affaires

Dans le 15ème, les escortes girls n'ont pas le même type de courtisans rencontrés dans le cœur de Paris, dans le vieux Lutèce. Nous voilà davantage dans la périphérie de Paris intra-muros et dans le dynamisme industriel du quartier Javel ou de Grenelle. Les call girls du 15e préfèrent donc les cadres de grandes entreprises, travailleurs et productifs et qui les invitent dans les hôtels du Front-de-Seine entre 5 et 7. Aussi, c'est autour du métro Cambronne qu'on les retrouve en nombre, des belles latinas glamours et romantiques, toutes nymphos malgré elles.

Lors de grandes manifestations au Parc des expositions de Paris Versailles, les escort girl de Vanves et celles du 15ème se rejoignent pour de grandes parties de jambes en l'air. Ces parties fines se font généralement dans les hôtels aux alentours de la Porte de Versailles.

  • Le 75014, la rive gauche profonde

Le 14ème arrondissement a moins cette réputation de rive gauche branchée du fait que c'est le seul département n'ayant pas de frontière avec les Berges de Seine, il est donc moins associé à la rive gauche par définition. De surcroît, le 14ème dégage une certaine froideur du fait de la présence des Catacombes de denfert-Rochereau ou encore du cimetière Montparnasse. Cela n'empêche pas les call-girls de Montparnasse de venir autour des métros Quinet et de la Gaîté pour montrer leurs beaux physiques de jeune filles marchandes d'amour.

  • Le 75013, Place d'Italie et Geishas de la Gare

Le 13ème à la réputation d'être le quartier Chinois de la Rive Gauche. "Le meilleur Chinois de Paris", terme à la mode chez les Parisiens (voir vidéo), se trouve sans nul doute dans les quartiers huppés de la Gare autour du Parc de Choisy. Au Sud, la banlieue Parisienne et la grande étendue du Val-de-Marne et d'Ivry-sur-Seine. D'ailleurs, de nombreuses escort girl d'Ivry-sur-Seine viennent s'annoncer sur la rive gauche et principalement dans le 13ème. Peut-être l'endroit pour trouver le "meilleur salon de massage chinois de Paris"...

Une réputation qui s'étiole avec le temps

Bien que les call-girls de la rive gauche aient longtemps été des artistes des intellectuelles ou des contemplatives, il semblerait que cette tendance s'efface. Il est vrai que de nombreuses escortes étudiantes bourgeoises viennent de la rive gauche et connaissent leurs premières relations sexuelles après une visite guidée du musée d'Orsay ou par une rencontre fortuite à la bibliothèque François Mitterrand se terminant par une sodomie studieuse. L'escorting de luxe de la rive gauche, cette faune...

Cependant, il semblerait désormais que la gentrification de Paris se fassent surtout à l'Est de Paris plus que sur la rive gauche. Une nouvelle cission sociale semble donc plus nette mais moins culturelle entre l'Est et l'Ouest Parisien. Le 16ème ardt et le 8ème rejoignant le 7ème et le 6ème parmi les plus aisés.