Escort Russe Paris

À Paris, nombreuses seraient les courtisanes venues de l'Est et de l'ex Union soviétique (URSS) pour s'annoncer sur des sites de rencontre à la "Meetic" ou encore "Amour Russe".

La Russie, 17 millions de km2, 150 millions d'habitants, des pointes à 50 degrés Celsius, l'empire des Tsars. Dans ce bloc, des filaments de finesses s'y sont extraits pour parcourir les grandes villes du monde à la recherche d'une vie nouvelle : les escortes Russes.

À Paris, nombreuses seraient les escortes venues de l'Est et de Russie pour s'annoncer sur des sites de rencontre style "Meetic" et autres "Attractive World", quand ce n'est pas des sites aux titres alléchants comme le très connu "Amour Russe". Voilà 5 raisons qui pourraient freiner les ardeurs de certains libertins nostalgiques des femmes enfantées par le Grand Ours :

  • Pour les hommes faibles, sachez que l'escorte russe veut un alpha, pas un moujik. Ne cherchez pas à éviter le paiement de l'addition dans le restaurant, car c'est vous le promoteur de la rencontre. Vous fournissez, elle dispose.
  • Ne pensez pas que vous êtes le rêve américain, cette porte de sortie du bloc occidental qui honore les escortes comme des épouses à part entière. Paris, c'est bien pour les fêtes.
  • Une escort girl russe à Paris selon Renée (pigiste chez Jacquie et Michel) est froide, elle ne parle pas et considère l'épreuve comme un état d'équilibre, c'est son système de valeurs.
  • Une escort russe, toujours selon Renée, est plus intelligente que l'homme d'affaires qu'elle rencontre pour une entrevue coquine. Ne vous fiez pas à ces heures de silence qui posent la question de sa capacité de raisonner.
    Vous êtes au 3ème niveau, c'est la boss de fin.
  • Le système économique de la Russie des années 2000 a permis une arrivée massive de beautés russes à Paris, sans contrepartie. L'escort girl russe est le seul cadeau qui vous choisit. Malgré tout, les escortes russes ont la cote sur Paris. Pourquoi? Voilà les 5 raisons qui annihilent allègrement les 5 premières allégations : cette peau de lait, ces jambes fines, ces tsarines capricieuses qui se dévouent corps et âmes dans une cuisine un soir d'hiver.
  • Elles ont les qualités de leurs défauts, il est simple de rendre une escorte russe soumise. Il suffit de la dominer comme un homme, en silence.
  • Elles n'ont pas cette notion de propriété propre aux parisiennes. Il serait tout à fait possible de demander à une escort-girl russe si elle n'a pas une amie pour une sieste salace à plusieurs rue de la Néva, dans le 8ème arrondissement de la capitale
    (c'est René qui l'affirme).
  • La langue russe n'est-elle pas la plus belle langue du monde quand elle sort des lèvres pulpeuses d'une escorte de l'Est de passage à Paris ? Il semblerait que si, comme quand la fille de l'armurier utilise maladroitement la KPV 12,7 de son père.
  • Draguer une masseuse érotique de Beauvais c'est sympathique ? Lorsque vous aurez dégusté des harengs en fourrure au Café Pouchkine, rue des franc-bourgeois dans le IXe, en compagnie d'une bombe atomique de Saint-Pétersbourg,
    vous n'y retournerez pas.
 

Voilà un essai pour conceptualiser les raisons mystérieuses qui font que les escort girls Russes de Paris sont de très bonnes accompagnatrices. La beauté que ces femmes dégagent en lingerie fine est époustouflante. Plus de 10 000 femmes russes vivent à Paris dont une partie à la Butte-aux-Cailles, là où se situe la "Petite Russie". Escort russe à paris, une expression possiblement clé et courue des amateurs de beautés venues des pays de l'Est.