Lyon : la capitale de la résistance contrarie le monopole de l'escorting parisien

Bien que Paris et l'île de France se taillent une grande part du gâteau des escortes girls, Lyon fait mieux que de la simple figuration.

Aujourd'hui, de nombreuses libertines s'annoncent à Lyon (voir les annonces en question avant de lire l'article). Pour cause, la deuxième plus grande ville de France est un carrefour historique situé au nord de la vallée du Rhône. Avec plus de 500 000 habitants, vous imaginez bien qu'une escort girl VIP a de quoi faire chavirer de nombreux hommes libertins et respectueux dans le 69.

"Si Paris est la capitale de la France, Lyon est la capitale de la province",

Albert Thibaudet, critique littéraire.

Escort girl à Lyon, les dessous d'une sinécure

À Lyon, les belles femmes coquines qui vivent dans les quartiers de Gerland et de Perraches sont unanimes. Pour elles, pas question de tirer un trait sur leur activité dominicale qu'est l'escorting de luxe. L'occasion pour elle de rencontrer un bel homme, de se faire inviter au restaurant de vivre une idylle sans prise de tête.

La journée, elles se baladent dans la rue du Port du Temple ou font les soldes dans les prestigieux magasins du centre-ville. Le soir, elles sont ces Lyonnaises mystérieuses qui enchantent les hommes courtois...

9 arrondissement pour 9 types de call-girls

  • Premier arrondissement, celui des pentes de la Croix-Rousse

Les escort Lyon 1 sont généralement des hôtesses VIP's Lyonnaises qui vivent aux abords de l'opéra de Lyon et de l'Hôtel de ville. C'est un quartier composé de jeunes femmes bohèmes et d'une forte communauté gay. De nombreux escort boys gays de Lyon sortent le soir dans le quartier Sainte-Catherine pour y faire de nouvelles rencontres.

  • Le deuxième arrondissement, refuge de la bourgeoisie Lyonnaise

À Lyon, les escortes girls bourgeoises viennent dans le 2ème arrondissement pour se promener lors d'une "girlfriend experience" place Bellecour ou aux abords de la gard de Perrache. Cette gare est un point de rendez-vous courant des call-girls à Lyon. Les magasins de luxe qui remplissent l'arrondissement et ses nombreuses bâtisses bourgeoises en font l'un des plus huppés de la ville. Aujourd'hui, il est de bon ton pour s'afficher comme une mondaine de se promener sur les prestigieuses Places des Jacobins et Bellecour.

  • Le 3ème, le "deuxième centre-ville"

Si le troisième arrondissement accueille de nombreuses escortes de Lyon, c'est bien car il contient le quartier d'affaires de la part-Dieu. On sait depuis longtemps que les call-girls bien chaudes ne sont pas vénales mais aiment bien les hommes d'affaires puissants, c'est également le cas des libertines parisiennes qui aiment draguer dans les allées de la Défense, à Courbevoie.

  • Le 4ème arrondissement, une gentrification propice à l'escorting

Alors que l'arrondissement de la Croix-Rousse est historiquement celui des Canuts, une gentrification s'opère et voit apparaître des classes plus aisées. Cela lui permet de s'offrir des perspectives d'évolution dans le monde du libertinage. Cependant, Lyon 4 est encore à la traîne en matière d'accompagnement de charme.

  • Le 5ème arrondissement, le Vieux Lyon a encore faim de sexe

Si Lyon 5 reste une place forte de l'escorting, c'est parce qu'il accueille de nombreux touristes. En effet, avec la colline de Fourvière et le quartier historique, les libertines aiment guider les hommes de passages dans les hauts lieux touristiques contre des attouchements discrets tout en profitant de vue imprenable...

  • Le 6eme ardt, pour les gentleman lyonnais et les VIP escort's

Avec le parc de la Tête d'Or et la tranquillité de cet arrondissement témoignant de son haut-standing, seules les call-girls outcalls viendraient dans ces avenues chics pour rejoindre les hôtels particuliers à l'occasion de partouzes et autres parties fines. Le luxe à la Lyonnaise, tout en pondération...

  • Gerland, le coeur de l'escorting

À Lyon 7, les escortes girls aiment se promener aux abords du stade de Gerland. Elles savent que les amateurs nostalgiques de L'OL aiment se faire sucer en repensant aux buts de Sonny Anderson et de Juninho. Quoi de mieux comme endroit pour faciliter son éjaculation durant une fellation ?

Ainsi, de belle Black, Chinoise et même Indienne viennent allumer les passionnés de foot en mal de compagnie. En faisant rejaillir les souvenirs enfouies gràce à cette fine maïeutique, elles parviennent à les tranquiliser.

  • Monplaisir et le 8ème arrondissement

Les escortes girls de Lyon 8 se font plutôt rares. Pour cause, c'est un quartier assez populaire où vivent les gens, plus propice au repos qu'au libertinage. Cependant, peut-être que certaines libertines beurettes pourraient s'annoncer du côté des quartiers de Mermoz et des États-Unis.

  • Lyon La Duchère

Le 9ème arrondissement est également une zone périphérique et "sensible", davantage connu pour ses problèmes sécuritaires que pour ses demi-mondaines de luxe.

Les libertines de la banlieue Lyonnaise

La banlieue de Lyon comporte de nombreuses villes fortement peuplées qui accueillent des libertines disposées à vivre des moments inoubliables. Petit tour des villes de la métropole de Lyon apprécié des escortes du Rhône.

  • Villeurbanne

C'est tout simplement la deuxième commune de banlieue de France. Avec près de 150 000 habitants, une escorte girl Villeurbannaise a de beaux jours devant elle. Même si la majorité de la ville est plutôt populaire et connu pour le club de Basket de l'Asvel, sa proximité avec le parc de la tête d'or et son université Claude Bernard en fait un lieu de libertinage intéressant pour les adeptes de beurettes craquantes et d'étudiantes.

  • Caluire-et-Cuire

Cependant, en matière d'escorting de luxe, les escortes de Caluire sont les mieux loties. En effet, il s'agit là d'une des villes les plus riches du département 69 et fait office de "banlieue prospère et opulente". Les accompagnatrices le savent et n'hésitent pas à s'annoncer sur Lyon et sur Caluire, le duo gagnant du département du Rhône, le 69..

  • Vénissieux et Saint-Priest : un potentiel pas encore exploité

Alors que Caluire et Villeurbanne sont des repaires de choix pour les escortes Lyonnaises, il semblerait que les call girls Vénissieux et les masseuses érotiques de Saint-Priest se fassent attendre pour un plan Q. Peut-être un complexe d'infériorité de classe qui pousse ces déesses à s'essayer au libertinage classique plutôt que de s'essayer à l'accompagnement VIP.

"Homo sweet home" : la devise de Lyon

D'après le magazine Têtu, Lyon est la ville la plus "gay friendly" de France. Quoiqu'elle soit aussi un repère pour les identitaires catholiques adeptes des beurettes soumises (selon leurs fantasmes répandus sur les forums spécialisé), elle est aussi la ville où les "escort boy gay" sont les plus tranquilles.

En effet, la cité des gones dispose de nombreux commerces gays et d'association LGBT importantes. D'ailleurs, on dit que le "Marais" Lyonnais serait le quartier Saint-Jean dans le 5ème ardt.

Aussi, les trans Lyonnaises ont leur site : hétéroclite.org, le guide "gender friendly" des travesties et des belles shemales à la peau douce. Le terreau idéal pour se laisser aller à un coming-out sans pression.

Le fétichisme à Lyon

À Lyon, le fétichisme est également très développé. L'association fetish lyon en est le meilleur représentant. Que ce soit des masochistes fétichistes adeptes d'escort dominatrice maîtresse Lyon ou des jeunes minets en recherche de partenaires gays envellopés de cuir, il y en a pour tous les goûts.

Cela fait longtemps que la région Rhône-Alpes attendait cela et ce n'est pas pour rien que l'agglomération Lyonnaise et si ouverte d'esprit dans ce domaine.

Bars à hôtesses et clubs libertins, une spécialité locale..

Lyon, c'est également une forte concentration de bar à hôtesses. De plus en plus rares du fait que les clients du bar sont usés par l'abstinence, ces établissements semblent faire de la résistance. De bonne adresses existent pour celui qui veut donner des idées à sa call-girl.

Enfin, comme dans toutes les grandes villes, les femmes masseuses ne sont pas contre une sortie en club libertin. Les discothèques échangistes connaissent un grand succès mais un établissement attire notre attention : Le Cocoon-club. Situé à la lisière de la métropole Lyonnaise, à Tassin-la-Demi-Lune, à quelques mètres du 9ème arrondissement de Lyon, se trouve ce club libertin lyonnais tout à fait atypique.

Cet établissement libertaire propose à ses clients licencieux de se laisser aller à d'exquis gang-bangs ou à des soirées plutôt axées sur la domination féminine. Bien d'autres surprises jalonnent l'agenda de cet établissement qui est une bonne idée de sortie pour un homme escorté de son accompagnatrice de luxe. Un autre façon de voir le libertinage...


La métropole Lyonnaise au coeur d'une nouvelle région

Bien que la ville de Lyon soit consacrée comme étant la capitale libertine de la région Auvergne-Rhône-Alpes, elle reste historiquement plus attachée à la région Rhône Alpes où quelques villes accueillent également des call-girls de manière provisoire ou pérenne.

C'est notamment le cas des femmes libertines de Saint-Étienne qui font chavirer les hommes du 42 et des escortes du 38 qui se font couvrir de roses par les gentlemen de Grenoble. Cependant, dans la Drôme, les masseuses de Valence se font discrètes et semblent moins destinées à faire des rencontres sexes. Une véritable gabegie lorsque l'on voit ces belles demoiselles du Sud.