Top 10 Livres Escort Girl

L'accompagnement de charme et la courtisanerie est un support très utilisé dans la littérature pour parler de la complexité des rapports humains...

L'accompagnement de charme est une activité qui berce l'existence de l'humanité depuis la nuit des temps. De nombreux artistes en on fait un support d'expression de leur mal-être ou de leurs interrogations sur les rapports humains. L'escorting est souvent le reflet d'une société afin de dénoncer une forme de bien-pensance et un support d'écriture idéale pour pointer du doigt les vices de l'homme à travers des héroïnes splendides de profondeur. La courtisanerie a d'ailleurs été à l'origine des premiers personnages profonds ayant une véritable épaisseur comme le montre notamment Balzac.

Après la liste des 10 films traitant de l'escorting, voici donc 10 œuvres littéraires ayant le mieux parlées de l'accompagnement courtisan à l'époque des maisons closes pour la plupart.

  • "Les filles de Noces" d'Alain Corbin (1978)

Les filles de noce est une roman d'Alain Corbin qui retrace la condition des filles publiques au 19ème siècle. Alain Corbin est l'un des premiers à évoquer qu'à cette époque, suite au déclin des maisons closes et avec l'embourgeoisement d'une certaine frange de la population, est apparu la GFE. En effet, c'est à cette époque que sont apparus les premiers courtisans en recherche d'une intimité avec une escort GFE sur le modèle conjugal ce qui fut une véritable mutation dans la forme du désir contractée à cette époque. Un roman historique incontournable pour ceux qui souhaitent connaître l'escorting dans toute sa grandeur actuelle et dans la complexité de son écologie propre.

  • "Splendeurs et misères des courtisanes" de Balzac (1847)

Honoré de Balzac a été l'un des premiers à faire des femmes des grandes héroïnes de romans et il appréciait tout particulièrement les courtisanes. Dans cette œuvre, on découvre Esther, une "demi-mondaine" qui fréquente les maisons de passes, alternant entre l'amour puis la mort. Pour ce livre et pour "Les illusions perdues", Balzac se serait fortement inspiré et nourrit des travaux d'Alexandre parent du Châtelet, premier sociologue et historien français à s'être intéressé à l'escorting à Paris.

  • "La Dame aux Camélias", Alexandre Dumas Fils (1848)

Alexandre Dumas, le fils, raconte dans un roman magnifique la vie demi-mondaine de Paris au 19ème siècle. Dans les quartiers chics parisiens, les courtisanes prennent l'habitude de se faire entretenir par des libertins. Parmi elles, la dame aux camélias, personnage fictif inspiré d'un de ses plans culs, Maris Duplessis.

  • "La Vénus à la fourrure", Léopold Von Sacher-Masoch (1870)

"La vénus à la fourrure" est une référence pour tous les amateurs de BDSM. Il s'agit d'un roman érotique de Léopold von Sacher Masoch qui aborde le fétichisme pour la première fois. Il est le premier à mettre le doigt sur l'aspect objet de la femme dans son rôle de dominatrice et dans ses rêves masochistes. C'est depuis ce roman et suite au analyse de Deleuze et Krafft Erbing que l'on a pu comprendre la masochisme de Léopold von Sacher Masoch qui est très divers et qui recouvre une bonne partie du monde sado-maso..

  • "Belle de jour", de Joseph Kessel(1928)

Belle de jour est un roman de Joseph Kessel que nous avons déjà abordé dans le point 4 de notre top 10 des films parlant d'escort en abordant l'adaptation au cinéma par Buñuel.  L'histoire d'une libertine dépravée qui alterne entre le plaisir de la chair, le ravissement des sens et l'amour, sa profondeur et sa complexité. Ses deux aspects dansant en miroir l'un face à l'autre sous la plume de Kessel.

  • "Boule de suif" et "la Maison Tellier" de Guy Maupassant (1880,1881)

En 1880, Guy de Maupassant se lance dans une série de nouvelles traitant de la prostitution de l'époque avec les célèbres aventures et le mal de reconnaissance de Boule de Suif durant la guerre de Prusse, sa nouvelle la plus célèbre. Un an plus tard, il écrit "La Maison Tellier", qui raconte le quotidien agité d'une maison close Normande. Dans ces deux nouvelles, Maupassant établit, avec génie, la violence des appétits et des intérêts que peuvent provoquer les escortes girls.

  • "Novembre" de Gustave Flaubert (1842)

On connaît Flaubert pour ses grands romans tel que "Madame Bovary" à l'origine d'un mouvement littéraire à lui tout seul. Pourtant, on sait moins que Flaubert a été l'auteur de nouvelles traitant la femme sous un aspect à la fois pur et putain. Les femmes dans "Novembre" se retrouvent plus tard dans ses chef-d'œuvres comme "l'Éducation sentimentale" avec Mme Arnoux, symbolisant parfaitement cette frivolité féminine.

  • "Marthe" de Joris-Karl Huysmans (1876)

Joris-karl Huysmans raconte l'histoire de Marthe, une escort girl rousse qui est une demi-mondaine du bobino et qui s'amourache des hommes libertins de la ville lumière. Peu connue du grand public, cette œuvre aborde l'appétence que peuvent développer certaines femmes aux physiques avantageux pour l'éclat des nuits parisiennes.

  • "La fille d'Elisa" par Edmond de Goncourt (1877)

Edmond de Goncourt raconte l'histoire d'une jeune libertine qui se lance très tôt dans des tournées d'escortes avant d'être la victime indirecte d'une relation GFE trop passionnelle.

  • "Nana", dans "Les Rougeons Macquart, Tome 9" d'Émile Zola

Terminons ce tour des grands chefs-d'œuvre de l'escorting en évoquant Nana, le neuvième opus des Rougeons-Macquart. Zola y évoque la courtisanerie sous le second Empire et la puissance et l'éphémère beauté féminine de la jeunesse libertine parisienne.

Parmi les livres les plus contemporains, on aurait pu également évoquer "Putain" de Nelly Arcan, une autofiction qui relate sa jeunesse étudiante en tant qu'escorte et les rapports hommes/femmes. Aussi "Mes chères études" de Laura D. qui relate la vie d'une étudiante qui rencontre des sugar daddy en parallèle à ses études.

Enfin,"Latex,etc..." est un livre de Margaux Guyon qui raconte l'histoire d'une jeune femme cultivée qui se lance comme escort girl dans le Vaucluse.

D'autres livres abordant l'accompagnement de charme auraient pu être cités mais les œuvres ont été choisis sur des critères personnels, notamment sur la profondeur et la morale de chacune. Pour avoir un inventaire plus exhaustif, je vous conseille de consulter cette liste complète.