Érotisme sur Internet

Un mot généralement galvaudé qui est rencontré dans beaucoup de domaines sans vraiment savoir de quoi il s'agit.

L'érotisme romantique

Bien entendu, l'Approche de l'érotisme ou désir amoureux se manifeste dans de nombreux arts, comme la littérature, qui regorge de chefs-d’œuvre faisant état de marivaudages inoubliables. Depuis les écrits blasphématoires et libertins du marquis de Sade jusqu'à la romance érotique de 50 nuances de Grey, l'érotisme ne cesse jamais de vivre à travers la littérature. En effet, l'érotisme se soucie peu de la reproduction génitale et de la pulsion sexuelle.

Elle s'oriente plutôt vers ce qui la provoque culturellement, ce qui en fait l'objet d'études intellectuelles et artistiques. L'érotisme est à ce propos exclusivement humain et se démarque du rut animal. Auparavant, l'érotisme se manifestait plus généralement sur le minitel ou via le téléphone rose, ce qui permettait de rencontrer des conteuses d'histoires sensuelles voire sexuelles. C'est ainsi que certaines personnes se voyaient même atteindre l'orgasme. Aujourd’hui, le cybersexe fait de l'érotisme un cheval de bataille en comprenant que de nombreux libertins coquins jouissent de leurs imaginations. Ils veulent ainsi qu'une escort girl virtuelle, en vidéo ou en webcam, parle de leurs fantasmes, se libérant ainsi des frontières du réel.

La contemplation fétichiste : quand le fétichisme se suffit à lui-même

Des milliers de vidéos érotiques montrent ainsi des femmes d'une rare sensualité s'appliquer à donner des instructions coquines. Il y a par exemple le JOI (Jerk Off Instruction) qui est une gamme de vidéos où des femmes sensuelles donnent des instructions de masturbation généralement basées sur un rapport de domination. Il y a également le CEI (Cum Eating Instruction) qui demande aux visionnaires d'avaler virtuellement leurs propres spermes, ce qui se rapproche plus d'une forme d'humiliation sexuelle et verbale.

De nombreux autres scénarios se développent sur internet en lien avec un érotisme pur, dénudé de tout rapport sexuel à proprement parler. A l'inverse d'une pratique sexuelle comportant le coït. En effet, la simple vision d'une femme coquette et séduisante aux habits suggestifs ou moulants vont suffire à stimuler une excitation sexuelle. Il est admis que le fait de ne pas tout montrer d'un corps de femme peut le rendre potentiellement plus érectile en raison du potentiel de l'imagination de l'observateur. Il est alors pris dans son propre fantasme sexuel qu'il projette sur une Maitresse Dominatrice Paris. En tout cas, bien souvent une personne fictive et très sexy, parée d'une combinaison de latex et de talons hauts. Il est d'ailleurs courant de voir des pratiques sexuelles se limitant à des masturbations collectives agrémentées de dialogues libertins

Enfin, certains articles et témoignages font leurs apparitions sur internet. Cela peut aller de la femme soumise qui va expliquer son bonheur d'être sodomisée tous les matins à celle d'une amatrice de BDSM qui aime être dominée et fouettée par son maître. Les récits érotiques sur internet ont le pouvoir de développer bien davantage l'imagination qu'une simple vidéo pornographique qui fige la réalité d'une situation sexuelle.