Frotteurisme

Le problème du frotteurisme est qu’il n'y a pas de consentement de la part des deux parties.

Il est de temps à autre des pratiques sexuelles qui sont difficilement intelligibles voire catégoriquement flippantes. C’est le cas du frotteurisme, perversion sexuelle consistant à se mettre en position pour frotter des personnes non consentantes. Aller se frotter par exemple à une escorte girl qui pratique de l'accompagnement de charme est tout à fait hors de propos. On ne fait pas de plan cul avec une escort girl ! Les hommes sont généralement les frotteurs, et les femmes sont donc les "frottées"... Il peut être dommage que cela ne soit pas inversé pour le bonheur et la félicité de la gent masculine, il y aurait très certainement bien moins de plaintes. Le frotteur aime d'ailleurs à choisir ses lieux de vices: métro, concert, ascenseur, ainsi que tous les autres endroits où la personne frottée ne peut pas répliquer, du moins pas formellement. Plus c’est fréquenté, mieux c’est pour cet individu ! En effet, le bourreau a toujours la même marge de manœuvre:

"Qu’est-ce qui vous arrive Monsieur ?

-On me pousse derrière Mademoiselle ! Ainsi, je n’ai pas pu vous éviter. Par contre, votre remarque dénote votre prétention haute. C’est incroyable !"

Et le tour est joué pour cet individu sans nom... 

Au Japon, le frotteuriste se baptise le "chikan", qui signifie l’auteur d’attouchements égoïstes et tout à fait inadaptés.

Dans le cas d'une femme, ce même auteur s'appelle "chijo". Quant à la personne frottée, elle n'est autre que la victime qui ne peut bien souvent strictement rien faire devant un tel comportement, ce qui est au cœur du fantasme masculin à ce stade. Certains vont jouir de la voir se révolter, d’autres de la circonvenir...

Le frotteurisme implique les parties génitales de l’homme (testicules et/ou pénis) qui vont venir scandaliser les fesses de la femme (dans l’immense majorité des cas). L’excitation cérébrale peut alors commencer, sous peine d’une amende de plusieurs dizaines de milliers d’euros et de plusieurs années d’emprisonnement. L’administration nippone se montre très ferme contre ce type de pratique et a même mis en place des wagons exclusivement réservés aux femmes. Cette forme de harcèlement sexuel est, malgré tout, relativement rare si l’on écarte le cas particulier du Japon. En France, nombre de ligues féministes sont sur leurs gardes, seins nus, hystérisées et avec les croix de Saint-Pierre en bandoulière pour traquer les derniers chasseurs solitaires...

Le problème du frotteurisme est qu’il n'y a pas de consentement de la part des deux parties. Un peu dans la même mouvance que la "promotion canapé" qui, elle aussi, provoque une relation sexuelle à des fins égoïstes. Loin est donc bel et bien ici-même l'idée d'assentiment... Pour conclure cet article sur le frotteurisme, un simple petit mot pour une simple petite pensée qui peut avoir tout son sens quant à ce sujet: le désir ne se provoque pas, il se suscite.