Accompagnement ou équipage libertin sur Paris

Paris est la ville la plus peuplée de France et l'une des capitales mondiales de l'amour et du sexe.

Certains parisiens et autres touristes raffolent donc du libertinage sous toutes ses formes. Au-delà du quartier de Montmartre, Pigalle et du Marais, il est temps de faire un point sur les animations sexuelles que comporte la ville lumière. La tour Eiffel c'est beau mais l'origine du monde est transcendantale. Tout d'abord, Paris comporte en son sein une multitude d'Escortes prêtes à fêter la réputation licencieuse de la ville des bords de Seine. Ces véritables déesses de l'amour proposent de faire des massages complets mais également des frottements body-body thaï procurant un bien- être insensé. Elles peuvent aussi accompagner ceux qu'il le désire pour des dîners d'affaires ou pour des excursions en péniche. Quoi de plus romantique que de se promener dans les rues parisiennes avec son escorte accompagnatrice de charme parisienne préférée? Il n'est pas question du cicérone de seconde zone qu'une agence immobilière vous attribue, il s'agit bien là d'une véritable créature érotique dont la présence est flatteuse et la poitrine troublante, voire émouvante. C'est ce que les aficionados de sorties libertines en Ile de France appellent un accompagnement libertin à Paris...

Ensuite, pour ceux qui préfèrent pratiquer directement du sexe à Paris, des solutions existent. Il y a un grand nombre de clubs échangistes où les couples libertins se donnent rendez-vous pour le week-end afin de découvrir le sexe à plusieurs. Parmi eux, le club libertin "les chandelles" tient le haut du pavé, il s'y trouverait bon nombre de personnalités et vedettes parisiennes au milieu de ses orgies branchées. Il n'est pas défendu d'y convier votre accompagnatrice VIP pour profiter de l'instant. Dans les années 30, Paris pullulait de cabarets érotiques qui faisaient la réputation de quartier comme à Pigalle, seulement aujourd'hui ils ne sont plus qu'une poignée. À l'époque, le Paradis Latin, les Folies Bergères ou encore le très célèbre Moulin Rouge jouissaient d'une réputation mondiale et se positionnaient comme des établissement véritablement transgressifs. Aujourd'hui, beaucoup de touristes venus d'outre-Atlantique viennent voir ces spectacles. En effet, comme nous l'apprend l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris, presque deux millions d'américains viennent à Paris chaque année pour se détendre depuis 2013. Parmi eux, 68% sont célibataires. Oscar Wilde ne disait il pas "les meilleures américains meurent à paris"?

Autrement, pour les parisiens ne voulant pas payer trop cher une entrée au cabaret ou en discothèque, il existe des saunas libertins.

Ils sont au nombre d'une dizaine dans la capitale française, de quoi se délecter d'un hammam ou d'un sauna avant de passer aux choses sérieuses. De surcroît, le sauna libertin a l'avantage de ne pas asphyxier complètement le processus de séduction, de drague. Pour les amateurs d'effeuillage et pour les voyeuristes esthètes de la capitale, les clubs de striptease sont quelques-uns pour permettre de rencontrer les plus belles effeuilleuses de la capitale. Cependant, en matière de spectacle glamour associant l'effeuillage, il est difficile de contester l'avant-gardisme glamour du Crazy Horse dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Aussi, la population naturiste s'est également appropriée les rues de Paris. Bien que l'été se déroule au Cap-d'Agde en ce qui les concerne, ils passent leurs hivers dans les salons de massages naturistes de la capitale française. Enfin, il existe un club libertin sadomasochiste pour ceux qui veulent vivre de nouvelles choses et se libérer du stress du quotidien. Tokyo possède ses clubs de sumo, Paris à son club libertin BDSM Fetich dans le XVIIe arrondissement. Il est facile de s'y rendre et des maîtres et dominatrices attendent leurs visiteurs pour les enfermer dans des cachots, les fouetter, les humilier érotiquement. Bref, pour leur donner cet amour cathartique qu'ils ne trouvent pas ailleurs. Somme toute, librairies et magasins érotiques se croisent dans les méandres des avenues de la capitale. Bien que le godemichet ne soit pas une invention typiquement française, il est tout de même juste de noter la prédominance de la francophonie dans la littérature luxurieuse.

Paris n'est pas qu'une fête..